logotype
   paul   

Paul D. Carrière, DMV, M.Sc, Ph.D

professor
Université de Montréal
Faculté de médecine vétérinaire,
CRRA 
3200 Sicotte,
St-Hyacinthe, Québec
Canada
J2S 2M2 
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.">This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Tel:450-773-8521 poste 18328   
Fax: 450-778-8103

 

Research Interests : 

Translation to come

·  Problématique : On observe depuis plusieurs années, une diminution du taux de reproduction des bovins laitiers dans tous les pays industrialisés. Cette diminution des performances en reproduction est caractérisée par un allongement de l’intervalle de vêlage et une augmentation du nombre de saillies. Les causes de cette baisse de fertilité ne sont pas connues. Une meilleure connaissance des mécanismes impliqués dans le développement normal des follicules ovariens et du corps jaune sont nécessaires afin d’identifier les causes de l’infertilité.

·  Thème général : Étude des facteurs environnementaux et nutritionels favorisant le développement des follicules ovariens pour en arriver à produire un ovocyte (ovule) mature.

·  Vulgarisation de la terminologie: Le follicule ovarien est constitué d’un ovocyte entouré d’une ou plusieurs couches de cellules folliculaires appelées cellules de granulosa. Il y a plusieurs étapes dans le développement du follicule ovarien qui s’échelonne sur plusieurs mois. Les cellules de la granulosa produisent de l’oestrogène et des facteurs de croissance qui stimulent l’ovule et la croissance du follicule jusqu’au stade pre-ovulatoire et influencent le comportement femelle en vue de l’accouplement. Les cellules de la granulosa produisent ensuite de la progestérone, une hormone nécessaire à l’ovulation et qui continue par la suite à être sécrétée en grande quantité par le corps jaune pour assurer le maintien de la gestation. Chez l’espèce bovine, au cours du cycle oestral, une augmentation temporaire de la FSH sanguine se produit périodiquement à tous les 7-10 jours et est responsable du recrutement d’une cohorte de follicules, appelée vague folliculaire. Parmi les follicules recrutés dans une vague folliculaire, un seul follicule dominant (exceptionnellement deux) sera sélectionné dans les jours suivants. Le follicule dominant dont la croissance coÏncide avec la régression du corps jaune deviendra le follicule ovulatoire qui va ovuler (c’est-à-dire se rupturer) pour relâcher son ovule. Cet ovule sera capté par le pavillon de l’oviducte et une fois fécondé, le nouvel embryon se développera dans l’utérus jusqu’à la mise-bas du nouveau-né.

·  Modèle expérimental: Le modèle expérimental utilisé est la vache. L’échographie ovarienne avec ponction folliculaire transvaginale est utilisée pour échantilloner les follicules à des stades précis de leur développement. La culture de cellules de granulosa à partir d’ovaires bovins prélevés à l’abattoir est utilisée pour comprendre les mécanismes d’action.

·  Ojectifs spécifiques:

1. Rôle de la molécule de régulation multifonctionnelle TGF-ß (transforming growth factor-beta) dans le processus de développement du follicule ovulatoire chez la vache. Caractérisation du rôle de TGF-ß1 dans la régulation des enzymes impliquées dans le transformation des hormones androgènes en oestrogènes et du cholestérol en progestérone. Rôle du TGF-ß1 dans la prolifération et la dégénérescence par apoptose des cellules de granulosa.

2. Rôle de l’apport d’acides gras polyinsaturés nutritionels dans le développement des follicules ovariens chez la vache.

·  Applications pratiques : Cette recherche permettra d’identifier les caractéristiques normales des follicules en développement et d’étudier l’effet de l’alimentation sur le rétablissement de la fonction ovarienne durant le postpartum chez la vache.  

 

Summary of Results:  

Translation to come

·  Nous avons découvert que le TGF-ß1 ralentit le changement des cellules de granulosa en cellules lutéales en inhibant la production de progestérone. Nous avons également découvert que TGF-ß1 ralentit l’accélération de synthèse de l’oestradiol en réduisant l’effet de la FSH sur la transformation des hormones androgènes en oestrogènes. Cependant, TGF-ß1 maintient le phénotype stéroïdogène des cellules de granulosa en préservant leur capacité à produire de l’oestradiol à partir de l’oestrone et de la progestérone à partir de la pregnénolone.

·  Nous avons également découvert que le TGF-ß1 induit l’apoptose (mortalité cellulaire) des cellules de granulosa et inhibe leur proliférartion.

·  Il est donc possible que TGF-ß1 joue un rôle physiologique freinateur dans le développement folliculaire et pourrait être impliqué dans le processus de recrutement et de sélection du follicule ovulatoire.

 

List of publications:  

  • Carrière PD, Gnemmi G, Matsui M, Miyamoto A, DesCôteaux L, Colloton J. (2009) Ovaire Bovin. In: DesCôteaux L, Gnemmi G, and Colloton J (Eds) Atlas pratique d’échographie pour la reproduction des ruminants et des camélidés (Bovin laitier et de boucherie, taureau, mouton, chèvre, lama, alpaca, Bos indicus et buffle d’eau). Éditions MED’COM (sous-presse), Paris, France.
  •  Zheng X, Price CA, Tremblay Y, Lussier J, Carrière PD (2008). Role of transforming growth factor ß1 in gene expression and activity of estradiol and progesterone-generating enzymes in FSH-stimulated bovine granulosa cells. Reproduction (2008) 136: 447-457
  • Ouellette Y, Price CA, Carrière PD (2005). Follicular fluid concentration of transforming growth factor-ß1 is negatively correlated with estradiol and follicle size at the early stage of development of the first-wave cohort of bovine ovarian follicles. Dom Anim Endocrinol (2005) 29 :623-633.
  • Price CA and Carrière PD (2004) Alternate two and three follicle wave interovulatory intervals in Holstein heifers monitored for two consecutive estrous cycles.  Can J Anim Sci 84: 145-147.
  • Carrière PD, Kohram H, Price CA, Durocher J, Guilbault LA (2002) Effects of delaying the LH surge and altering LH secretion on plasma hormones and embryo production in heifers superovulated with FSH. Can J Anim Sci (2002) 82 : 357-366.
  • Carrière PD, DesCôteaux L, Durocher J (2002) Évolution échographique du tractus reproducteur bovin: Développement  normal et anormal des follicules ovariens et du corps jaune. Médecin vétérinaire du Québec 32 : 128-131, 2002.
  • DesCôteaux L., Carrière PD, Durocher J (2002) Évaluation échographique du tractus reproducteur bovin : Diagnostic précoce de gestation, gémellité, mortalité embryonnaire et anomalies de l’utérus. Médecin vétérinaire du Québec 32 : 123-127.
  • Durocher J., DesCôteaux L, Carrière PD (2002) Évaluation échographique du tractus reproducteur bovin : Détermination du sexe du fœtus. Médecin vétérinaire du Québec 32: 132-134, 2002.