Pierre Leclerc, PhD

23 Nov 2017

Adresse complète

Intérêts de recherche

  • Pouvoir fécondant des spermatozoïdes
  • Interactions spermatozoïdes/ovocyte
  • Infertilité mâle

Mes intérêts de recherche visent une meilleure compréhension des mécanismes impliqués dans les interactions entre les gamètes, avec une emphase particulière sur les spermatozoïdes. Le spermatozoïde doit obligatoirement subir une foule de modifications au niveau membranaire et intracellulaire qui le rendront apte à interagir avec l’ovule et à le féconder. Ainsi, les propriétés de ses membranes plasmiques et acrosomales seront affectées, modulant ainsi le contenu ionique intracellulaire, entraînant des modifications post-traductionnelles de plusieurs protéines, résultant ultimement en des changements au niveau de l’activité de plusieurs enzymes et des activités spermatiques. Ce phénomène post-éjaculatoire appelé capacitation se produit normalement dans les voies génitales femelles au cours du transit des spermatozoïdes vers le site de fécondation. Je m’intéresse plus particulièrement aux différentes voies de signalisation intracellulaire, leurs mécanismes de contrôle pendant la capacitation, ainsi que leurs effets sur les fonctions du spermatozoïde.

Un autre aspect de mes recherches vise à étudier directement les mécanismes de liaison et de reconnaissance entre le spermatozoïde et la zone pellucide de l’ovule en investiguant le rôle de la protéine spermatique SPAM1 dans ces phénomènes. Une meilleure caractérisation de cette protéine, des modifications de ses propriétés pendant la capacitation et l’importance de ces changements pour la liaison du spermatozoïde à l’ovocyte sont au cœur de mes travaux de recherche.

De plus, dans le contexte de l’industrie agro-alimentaire où la reproduction joue un rôle des plus important et où l’insémination artificielle est un acteur principal, il est essentiel que les spermatozoïdes soient conservés dans des conditions optimales afin d’assurer le succès reproductif. J’étudie donc l’effet de la congélation (cryoconservation) sur la survie et le pouvoir fécondant des spermatozoïdes en évaluant des pistes d’amélioration de la procédure.

Une meilleure connaissance des mécanismes impliqués dans cette acquisition du pouvoir fécondant et des interactions spermatozoïde/ovule est importante chez les animaux de la ferme où la rentabilité de l’entreprise dépend souvent de l’efficacité de la capacité reproductrice de l’animal. Chez l’humain, l’ interaction spermatozoïdes/ovule revêt une attention toute particulière dans les cas de diagnostique/traitement de l’infertilité, ou pour l’élaboration de nouvelles méthodes de contraception. Différents projets de recherche sont présentement en cours sur ces sujets au sein de mon laboratoire.

Membres du laboratoire

Ariane Lapointe-Belleau
Étudiante au baccalauréat
ariane.lapointe-belleau.1@ulaval.ca

Andrée-Anne Saindon, MSc
Professionelle de recherche
andree-anne.saindon@crchudequebec.ulaval.ca

Publications

Raj Duggavathi, BVSc, MVSc, PhD

23 Nov 2017

Adresse complète

Intérêts de recherche

  • Physiologie ovarienne
  • Fertilité bovine et régulation métabolique
  • Méchanismes transcriptionels des cellules de granulosa

La recherche du Dr Duggavathi se concentre sur les mécanismes de régulation de la fertilité féminine en mettant l’accent sur la fonction ovarienne. La recherche actuelle de son groupe implique deux modules. Dans le module 1, ils utilisent un modèle bovin pour étudier la régulation métabolique de la fonction ovarienne chez les vaches laitières. Au cours des cinq dernières années, son groupe a découvert que les indicateurs métaboliques diffèrent significativement entre les vaches laitières en lactation et leurs homologues non allaitantes. Leurs études actuelles étudient la relation entre l’activité ovarienne et le métabolisme des acides biliaires et du cholestérol. Dans le module 2, ils utilisent des modèles de souris transgéniques et des outils pharmacologiques pour étudier les voies de signalisation régissant l’ovulation et la fertilité. Au cours des cinq dernières années, son groupe a découvert de nouveaux facteurs de transcription impliqués dans les voies de signalisation intracellulaires ERK1 / 2 ainsi que des molécules importantes impliquées dans l’ovulation, notamment Nr5a2, mTOR (modèles d’invalidation spécifiques à la granulosa) et Fabp6 (invalidation totale). Leurs études actuelles se concentrent sur le rôle des modifications des histones dans l’expression des gènes des cellules de la granulosa. Ils prévoient d’utiliser des souris transgéniques ayant une délétion, spécifique aux cellules de la granulosa, de certains gènes codant pour des enzymes modifiant les histones et des régions promotrices / activatrices importantes impliquées dans l’ovulation. Pour leurs études, ils utilisent à la fois des approches génomiques et de gènes ciblés, comme le séquençage de nouvelle génération, l’immunoprécipitation de la chromatine, l’immunoblotting, PCR quantitative. Leur recherche continuera à faire progresser la compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans les fonctions ovariennes normales, y compris l’ovulation et la production d’hormones stéroïdes, conduisant à une fertilité féminine normale.

Membres du laboratoire

Dr. Bernardo G. Gasperi, DVM, PhD
Postdoc
bggasperin@gmail.com

Yasmin Schuermann, MSc
Étudiante au doctorat
yasmin.schuermann@mail.mcgill.ca

Jasmine Randhawa, BSc
Étudiante à la maîtrise
jasmine.randhawa@mail.mcgill.ca

Ejimedo Madogwe, MSc
Étudiante au doctorat
ejimedo.madogwe@mail.mcgill.ca

Teshome Alemu, MSc
Étudiant au doctorat
teshome.alemu@mail.mcgill.ca

Publications

Rima Slim, PhD

13 Oct 2017

Adresse complète

  • 514 934-1934 poste 44550
  • rima.slim@muhc.mcgill.ca
  • http://www.mcgill.ca/rslimlab/
  • McGill University Health Center Research Institute
    Glen site,
    EM03210 (office) E012379 (lab)
    1001, boul. Décarie,
    Montréal, Québec H4A 3J1

    Bureau, poste 44550.
    Laboratoire, poste 44519.
    Télécopieur : 514 933-4149 ou 514 933-4673

Intérêts de recherche

  • Identifier de nouveaux gènes impliqués dans les pertes fœtales à répétitions.
  • Élucider les mécanismes des pertes fœtales à répétitions.
  • Être capable de tester les patientes avec mutations et leur offrir un conseil génétique approprié.

Les activités de recherche de mon groupe visent l’identification de nouveaux gènes responsables de grossesses môlaires récurrentes (grossesses sans embryon) et de fausses couches et l’élucidation des rôles fonctionnels des gènes identifiés dans ces pathologies. Cela permettra d’offrir aux patients de nouveaux tests ADN diagnostiques visant à identifier leurs défauts génétiques et, par conséquent, à offrir des services appropriés en conseils génétiques et en technologies de reproduction assistée.

Membres du laboratoire

Susmitha Jaganathan, BSc
Étudiante à la maîtrise
susmitha.jaganathan@mail.mcgill.ca

Manqi Liang, BSc
Étudiante à la maîtrise

Maryam Rezaei, MSc
Étudiante au doctorat
maryam28i@yahoo.com

Publications

Claude Robert, PhD

13 Oct 2017

Adresse complète

Intérêts de recherche

  • Développement embryonnaire précoce
  • Génétique
  • Génomique

Nous nous intéressons à comprendre les mécanismes fondamentaux associés au développement embryonnaire précoce ainsi que l’application de ces connaissances pour l’amélioration de l’efficacité des technologies de reproduction assistée. Chez les animaux d’élevage, ces dernières servent à disséminer la génétique des animaux qui démontrent les meilleures performances de la race afin d’améliorer les performances des générations futures. En complément, nous utilisons la génomique pour caractériser le potentiel génétique de différentes races laitières et même de races porcines afin d’améliorer certaines caractéristiques d’intérêt économique telles la fertilité, le rendement fromager ou la qualité de la viande. Parmi les mécanismes fondamentaux du développement précoce qui nous intéressent il y a plusieurs éléments associés à l’ovogenèse. Ainsi, l’ovocyte, (qui est la plus grosse cellule du corps) croît par des mécanismes encore peu connus parce qu’ils sont uniques en biologie cellulaire. Par exemple, chez plusieurs espèces d’oiseaux, d’amphibiens et de grands mammifères, les premières divisions cellulaires s’effectuent en absence d’activité transcriptionnelle nucléaire. Les premiers blastomères ne transcrivent pas leur génome et la production de protéines est soutenue par les ARN messagers stockés durant l’ovogenèse. Ce stockage demande une gestion précise pour la stabilisation des messagers « dormants », pour leur recrutement et même pour leur destruction puisqu’un grand nombre de ces ARNm stockés ne seront jamais traduits. D’un point de vue appliqué, ces mécanismes ont de l’intérêt puisque la grande majorité de la mortalité embryonnaire (70%) s’effectue avant la période d’activation du génome embryonnaire.

Nos travaux récents montrent que les cellules autours de l’ovocyte envoient des ARNm le long de leurs projections cellulaires qui entrent en contact avec l’ovocyte. Notre hypothèse est qu’en absence de ses propres capacités transcriptionnelles, l’ovocyte sous-traite ses besoins aux cellules qui l’entourent. L’avantage de cette approche pourrait être que les cellules folliculaires sont plus étroitement liées au statut endocrinien de l’ovaire que ne l’est l’ovocyte permettant ainsi de mieux synchroniser la qualité de l’ovocyte avec la condition physiologique du follicule ovarien.

Pour étudier les mécanismes de gestion des ARN, nous utilisons une approche par gènes candidats. Nous visons à approfondir les connaissances d’une famille de protéines : les membres de la famille du « fragile-X mental retardation related proteins » dont FMR1 en est le membre central. Malgré que les mécanismes en cause ne soient pas encore connus, présentement FMR1 est le principal marqueur d’insuffisance ovarienne chez l’humain.

Membres du laboratoire

Mélodie Desnoyers, BSc
Étudiante à la maîtrise
melodie.desnoyers.2@ulaval.ca

Malorie Trottier-Lavoie, BSc
Étudiante à la maîtrise
malorie.trottier-lavoie.1@ulaval.ca

William Poisson, BSc
Étudiant à la maîtrise
william.poisson.1@ulaval.ca

Mathilde Marchais, MSc
Étudiante au doctorat
mathilde.marchais.1@ulaval.ca

Alexandra Carrier, MSc
Étudiante au doctorat
Alexandra.carrier.5@ulaval.ca

Pengmin Wang, MSc
Étudiant au doctorat
Pengmin.wang.1@ulaval.ca

Isabelle Gilbert, PhD
Assistante de recherche
Isabelle.gilbert@fsaa.ulaval.ca

Publications

François Richard, PhD

13 Oct 2017

Adresse complète

Intérêts de recherche

  • Rôle des nucléotides cycliques dans la fonction ovarienne
  • Rôle des nucléotides cycliques dans la fonction mitochondriale
  • Génomique et épigénomique

Mon programme de recherche investigue la qualité de l’ovocyte, le gamète femelle. Je suis particulièrement intéressé à comprendre le rôle des nucléotides cycliques dans la régulation de la signalisation cellulaire. Après avoir passé plusieurs années à étudier l’AMPc nous sommes actuellement en train d’élucider le rôle du GMPc particulièrement dans les cellules du cumulus. Nous mesurerons sa dégradation par les phosphodiestérases, son impact sur l’expression génique ainsi que le phosphoprotéome dont il dépend. De plus, nous sommes à investiguer le fonctionnement mitochondrial chez les cellules du cumulus. Un des objectifs est de mesurer l’impact des nucléotides cycliques sur le comportement mitochondrial au cours de la maturation in vitro. Nos projets utilisent le porc comme modèle animal. Finalement, la meilleure compréhension de la signalisation intracellulaire et de son impact amènera au développement de conditions de culture encore mieux adaptées aux besoins du gamète femelle afin qu’il puisse exprimer son plein potentiel.

Membres du laboratoire

Tiphanie Mérel, MSc
Étudiante au doctorat
tiphanie.merel.1@ulaval.ca

Amel Lounas, MSc
Étudiante au doctorat
Amel.lounas.1@ulaval.ca

Publications

Jocelyn Dubuc, DMV, MSc, DVSc

13 Oct 2017

Adresse complète

Intérêts de recherche

  • Gestion de la reproduction des troupeaux laitiers
  • Maladies métaboliques et de l’appareil reproducteur chez la vache en post-partum
  • Études observationnelles et contrôlées menées sur des fermes laitières commerciales

Je travaille comme professeur de médecine vétérinaire de la population bovine à la clinique ambulatoire bovine de l’Université de Montréal à St-Hyacinthe (Qc). Mes fonctions professionnelles comprennent le travail clinique vétérinaire de médecine préventive dans les fermes laitières commerciales, l’enseignement aux étudiants de premier et deuxième cycle et la recherche appliquée. Mes principaux intérêts dans la recherche sont sur la gestion de la reproduction et sur la gestion de la santé pendant la période peri-partum.

Dans notre laboratoire, nous avons la possibilité d’effectuer des études de terrain à grande échelle aux niveaux de la vache et du troupeau. Pour des exemples, nous avons mené plusieurs études au niveau du troupeau dans lesquelles nous avons recruté 100 troupeaux laitiers ou plus pour déterminer la prévalence de diverses maladies. De telles études impliquent habituellement entre 2 000 et 4 000 vaches.

Un exemple de ces études est: https://doi.org/10.3168/jds.2016-12144. Nous développons et validons également différents tests diagnostiques pour les maladies de l’appareil reproducteur en post-partum, telles que les écoulements vaginaux purulents, l’endométrite cytologique et l’endométrite à leucocytes estérases. Une fois validés, nous utilisons ces tests dans des études épidémiologiques à grande échelle pour déterminer la prévalence de la maladie, les facteurs de risque et les impacts. Nous pouvons également effectuer des essais cliniques randomisés pour quantifier l’efficacité du traitement contre ces maladies. Voici un exemple de ces études: http://dx.doi.org/10.3168/jds.2014-9129.

Dans le domaine de la gestion de la reproduction des troupeaux laitiers, nous travaillons à développer des outils et des approches pour les agriculteurs afin d’améliorer la performance reproductive de leur troupeau laitier. Par exemple, nous travaillons actuellement à la validation d’un test diagnostic de gestation qui peut être effectué chez les vaches dès 20 jours après la dernière insémination et qui utilise une technologie d’échographie Doppler à flux de couleur. D’autres projets se concentrent sur l’augmentation du taux d’insémination des troupeaux laitiers tels que l’élaboration de stratégies de sélection pour les vaches diagnostiquées non-gestantes. Nous souhaitons la bienvenue à tout élève ou à des chercheurs pour nous contacter pour plus d’informations sur nos projets de recherche ou pour s’inscrire à l’un de nos programmes d’éducation.

Membres du laboratoire

Jean-Philippe Pelletier
TSA
jean-philippe.pelletier.4@umontreal.ca

Danielle Fournier-Lévesque, DVM
Étudiante à la maîtrise
danflev@gmail.com

Nicolas Barbeau Grégoire
Étudiant à la maîtrise
nicolas.barbeau-gregoire@umontreal.ca

Talibé Diallo, DVM
Étudiant à la maîtrise
talibe.diallo@umontreal.ca

Marie-Ève Cléroux-Tremblay, DVM
Étudiante à la maîtrise
marie-eve.tremblay-cleroux@umontreal.ca

Publications

1 2

Search

+