Hugh J. Clarke, PhD

Professeur titulaire, Department of Obstetrics and Gynecology, McGill University

axe de recherche 2

Adresse complète

Intérêts de recherche

  • Croissance et maturation méiotique de l’ovocyte
  • Communication entre l’ovocyte en croissance et son follicule
  • Croissance et maturation ovocytaire in vitro

Avant l’ovulation et la fécondation, les ovocytes subissent une phase prolongée de croissance dans le follicule ovarien, au cours de laquelle ils accumulent des macromolécules et des organites qui soutiendront et dirigeront le développement embryonnaire précoce, suivi d’une brève phase appelée maturation méiotique, coïncidant avec l’ovulation, et au cours de laquelle ils complètent la première division méiotique et se préparent à la deuxième. La croissance et la maturation de l’ovocyte sont des conditions préalables indispensables pour produire un embryon sain après la fécondation. Notre laboratoire se concentre sur trois questions:

  1. Comment les ovocytes en croissance établissent-ils et maintiennent-ils la communication avec les cellules somatiques du follicule ovarien? Cette communication est essentielle pour le développement normal des ovocytes. Nous avons constaté que les facteurs sécrétés par les ovocytes induisent les cellules somatiques voisines pour étendre des filipodes jusqu’à l’ovocyte, ce qui permet d’établir des lignes de communication. Le travail actuel se concentre sur le mécanisme moléculaire de cette formation de filipodes et sur leur sort pendant la maturation méiotique.
  2. Comment les ovocytes en croissance et en maturation régulent la traduction des ARNm? Beaucoup d’ARNm synthétisés par des ovocytes en croissance restent non traduits jusqu’à ce que leur traduction soit activée pendant la maturation méiotique. Nous étudions les mécanismes par lesquels ce contrôle de la traduction est exercé et si une régulation anormale de l’activation de la traduction des ARNm peut contribuer à la mauvaise qualité des ovocytes matures in vitro.
  3. Les ovocytes sains peuvent-ils être cultivés in vitro? Il existe un intérêt clinique considérable pour le développement de systèmes de culture qui soutiennent la croissance des ovocytes in vitro. Les systèmes développés à ce jour, produisent un rendement très faible d’ovocytes sains. En utilisant des matrices tridimensionnelles développées pour modéliser la croissance tumorale, nous testons si elles peuvent favoriser la croissance et le développement d’ovocytes sains.

Membres du laboratoire

Karen Freire Carvalho, MSc
Étudiante au doctorat
karen.carvalho@mail.mcgill.ca

Sofia Granados Aparici, MSc
Étudiante au doctorat
sograap@gmail.com

Qin Yang, PhD
Associé de recherche
yangqin2006@gmail.com

Publications