Raj Duggavathi, BVSc, MVSc, PhD

Professeur agrégé, McGill University

axe de recherche 1

Adresse complète

Intérêts de recherche

  • Physiologie ovarienne
  • Fertilité bovine et régulation métabolique
  • Méchanismes transcriptionels des cellules de granulosa

La recherche du Dr Duggavathi se concentre sur les mécanismes de régulation de la fertilité féminine en mettant l’accent sur la fonction ovarienne. La recherche actuelle de son groupe implique deux modules. Dans le module 1, ils utilisent un modèle bovin pour étudier la régulation métabolique de la fonction ovarienne chez les vaches laitières. Au cours des cinq dernières années, son groupe a découvert que les indicateurs métaboliques diffèrent significativement entre les vaches laitières en lactation et leurs homologues non allaitantes. Leurs études actuelles étudient la relation entre l’activité ovarienne et le métabolisme des acides biliaires et du cholestérol. Dans le module 2, ils utilisent des modèles de souris transgéniques et des outils pharmacologiques pour étudier les voies de signalisation régissant l’ovulation et la fertilité. Au cours des cinq dernières années, son groupe a découvert de nouveaux facteurs de transcription impliqués dans les voies de signalisation intracellulaires ERK1 / 2 ainsi que des molécules importantes impliquées dans l’ovulation, notamment Nr5a2, mTOR (modèles d’invalidation spécifiques à la granulosa) et Fabp6 (invalidation totale). Leurs études actuelles se concentrent sur le rôle des modifications des histones dans l’expression des gènes des cellules de la granulosa. Ils prévoient d’utiliser des souris transgéniques ayant une délétion, spécifique aux cellules de la granulosa, de certains gènes codant pour des enzymes modifiant les histones et des régions promotrices / activatrices importantes impliquées dans l’ovulation. Pour leurs études, ils utilisent à la fois des approches génomiques et de gènes ciblés, comme le séquençage de nouvelle génération, l’immunoprécipitation de la chromatine, l’immunoblotting, PCR quantitative. Leur recherche continuera à faire progresser la compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans les fonctions ovariennes normales, y compris l’ovulation et la production d’hormones stéroïdes, conduisant à une fertilité féminine normale.

Membres du laboratoire

Dr. Bernardo G. Gasperi, DVM, PhD
Postdoc
bggasperin@gmail.com

Yasmin Schuermann, MSc
Étudiante au doctorat
yasmin.schuermann@mail.mcgill.ca

Jasmine Randhawa, BSc
Étudiante à la maîtrise
jasmine.randhawa@mail.mcgill.ca

Ejimedo Madogwe, MSc
Étudiante au doctorat
ejimedo.madogwe@mail.mcgill.ca

Teshome Alemu, MSc
Étudiant au doctorat
teshome.alemu@mail.mcgill.ca

Publications