Adresse complète

Intérêts de recherche

  • Régulation post-testiculaire de la reproduction masculine
  • Réseaux de communication intercellulaire pour la mise en place d'un environnement luminal optimal pour la maturation, la protection et le stockage des spermatozoïdes dans l'épididyme
  • Dynamique épithéliale et propriété immunitaire de la muqueuse épididymaire

L’infertilité masculine résulte souvent de l’incapacité des spermatozoïdes à atteindre et féconder un ovocyte. Ces propriétés sont acquises lors de leur transit dans le tubule épididymaire. Cependant, ce petit organe est sous-étudié et, à ce titre, l’infertilité masculine reste souvent inexpliquée.

Les différents types de cellules épithéliales (cellules claires, principales et basales) qui tapissent la lumière de l’épididyme travaillent de manière concertée pour maintenir un environnement acide qui contribue à la maturation et au stockage des spermatozoïdes à l’état dormant. Notre étude vise à décoder ce réseau complexe de communication intercellulaire.

De plus, nous avons récemment découvert des rôles inattendus des cellules claires dans la maturation des spermatozoïdes et la défense immunitaire. Nous avons montré que les cellules claires expriment des ARNm codant des protéines acquises par les spermatozoïdes en cours de maturation, et qu’elles établissent des interactions étroites avec les spermatozoïdes epididymaires via des «nanotubes» nouvellement décrits. Les cellules épithéliales constituent la première ligne de défense contre les infections. Dans l’épididyme, un équilibre entre la tolérance aux spermatozoïdes et la protection contre les pathogènes doit être maintenu. Nous avons constaté que les cellules claires répondent à la présence d’antigènes bactériens en exprimant des chimiokines, qui induisent alors le recrutement de macrophages dans l’épididyme. Nos découvertes ont ainsi révélé la participation des cellules claires comme médiatrices de l’inflammation. La caractérisation de ces nouvelles propriétés est un autre thème de recherche actif dans notre laboratoire.

Nous utilisons une approche multidisciplinaire comprenant la microscopie confocale à balayage au laser, la microscopie multiphotonique intravitale, et l’étude des cellules in vivo via perfusion de la lumière épididymaire.

Membres du laboratoire

Christine Légaré, MSc
Assistante de recherche

Larissa Berloffa Belardin, PhD
Stagiaire postdoctorale

Publications